Blog

  • Réouverture en Sécurité Sanitaire Réciproque

    • Par
    • Le 07/05/2020
    • Dans News

    Acceuil clients covid vertChères clientes, chers clients,

     

    Après ces longues semaines inédites, nous nous préparons à vous accueillir en Sécurité Sanitaire Réciproque et dès le mardi 12 mai 2020 vous pourrez revenir nous voir comme avant ... enfin presque !

     

    Comme vous vous en doutez, tous les dispositifs nécessaires sont dores et déjà mis en place pour vous garantir une visite en toute sécurité et toute tranquilité. La santé, votre santé et notre santé, sera notre priorité absolue lors de votre venue au magasin, et ainsi nous pourrons, comme auparavant, être entiérement disponibles pour votre santé visuelle et vos merveilleuses lunettes.

     

    Mais avant cela, veuillez prendre connaissance dans la suite de ce billet d'informations :

    1/ des mesures mises en place pour vous accueillir,

    2/ des choses qui changent,

    3/ des prestations temporairement non réalisables.

     

    Lire la suite

  • Confinement

    • Par
    • Le 23/03/2020
    • Dans News

    915487c8 989e 4d70 a71e bf5d1e19805d Solidaire et responsable en tant que professionnel de santé. 

  • Dossier Mieux Voir Mieux Entendre - Nouvelle République

    • Par
    • Le 18/03/2020
    • Dans Presse

    Notre savoir-faire à l'honneur dans le dossier "Mieux Voir -Mieux Entendre " dans l'édition de mars 2020 de la Nouvelle République :

    Publi nr 2020publi-nr-2020.pdf

    Publi nr 2020 modif

  • Mesures Spéciales - coronavirus

    • Par
    • Le 18/03/2020
    • Dans News

    Risque bacte riologiqueSITUATION SPECIALE CORONAVIRUS 

    Chères clientes, chers clients,

    En respect des mesures sanitaires prises par le gouvernement pour la protection des populations, nous vous confirmons la fermeture du magasin et ce pour une durée indéterminée.

    Il est de notre responsabilité en tant que professionnel de santé et de notre civisme, de rester fermé jusqu’à nouvel ordre afin de participer à la non propagation du virus, tout comme il est de notre devoir d’assurer un service minimum en cas d’urgence et notamment pour nos clients personnels soignants à qui nous devons tout notre soutien.

    En cas d’urgence, vous pouvez nous contacter à l’adresse mail : 

     optiquepalais@gmail.com ou  par téléphone au :  05.49.41.21.85 (renvoi d’appel)

    Chaque demande sera examinée et traitée au plus proche du besoin exprimé dans la limite bien sûr de la réglementation, de nos capacités d’approvisionnement et/ou de livraison.

    Merci pour votre compréhension.

    Aujourd’hui, rester à la maison sauve des vies.

    Toujours à vos côtés mais loin des yeux pour notre Santé commune.

    A bientôt en pleine forme !

    Votre opticien dévoué     Xavier Debouy – Optique du Palais

  • Transitions Xtractive : le photochromique d'Essilor qui teinte derrière le pare brise

    • Par
    • Le 12/08/2015
    • Dans News

    Transitions Xtractive complète la gamme photochromique d'Essilor

    Capture decran 2015 06 24 a 11 58 18Depuis le 15 juin, la gamme Transitions proposée par Essilor France est complétée par le verre Transitions Xtractive. Sa particularité : il s’active jusqu’en catégorie 2 derrière le pare-brise, levant ainsi une des principales objections aux photochromiques. Avec ses trois teintes, il intègre une « innovation exclusive lui permettant de s’assombrir sous l’effet des UV mais aussi d’une partie de la lumière visible (jusqu’à 430nm) », explique le verrier.

    Selon des mesures réalisées en situation réelles et des tests au porté*, 4 porteurs sur 5 sont satisfaits par leurs verres Transitions Xtractive en conduisant dans des conditions ensoleillées et éblouissantes. À l’extérieur, sous de fortes chaleurs, ils s’assombrissent jusqu’à 17% de plus qu’un verre Transitions Signature. Enfin, ils réagissent aux éclairages vifs à l’intérieur, par une teinte légère.

    Transitions Xtractive est à disponible en verres unifocaux, en Varilux S et E series, et en Varilux Comfort en matériaux Orma et Ormix. « Associés aux traitements Crizal UV, ils garantiront le meilleur niveau de protection contre les ennemis de la vision et un confort optimal », assure Essilor.

    *Sources : Mesures en situations réelles Transitions Optical et tests au porté réalisés en double aveugle au Brésil (Expertise, 2014), Espagne (Ifop, 2014),and États- Unis (Pinnacle Marketing, 2009).

  • Lumière et Vision

    • Par
    • Le 25/06/2015
    • Dans News

    Spectrum

    Lumière et vision  -  Des yeux protégés sont des yeux qui vieillissent mieux

            Certaines longueurs d’onde sont-elles plus toxiques que d’autres ? C’est ce que nous avons cherché à évaluer lors d’un travail de recherche récent*. Nous savions déjà que l’exposition solaire excessive est un facteur d’augmentation des risques d’apparition de la DMLA.

    Mais nous avons pu mettre en évidence à l’issue de cette recherche quelles longueurs d’onde, en particulier, s’avéraient être les plus toxiques. Pour y parvenir, nous nous sommes attachés à décrire le lien entre la lumière bleue et la DMLA dans sa forme humide.

     

    Lire la suite

  • Lentilles pour le dépistage du glaucome

    • Par
    • Le 22/08/2014
    • Dans News
    Glaucome : des lentilles de dépistage précoce développées en Suisse

    Arrivant juste après la cataracte dans les principales causes de cécité, le glaucome demeure une maladie difficile à diagnostiquer, souvent détectée trop tard. En 2012*, nous vous parlions déjà de la société Tissot Medical Research (TMR) qui développait à l'époque un système de dépistage fondé sur une lentille capable de mesurer la pression intraoculaire durant 24 heures en continue. Depuis, les chercheurs de l'Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL) en partenariat avec la société TMR ont encore amélioré le dispositif. 

    Ces lentilles composées de silicone et de capteurs fonctionnent en mesurant les variations de pression à chaque clignement des yeux. Ces informations sont ensuite transmises à des lunettes portées par le patient et dotées de petites antennes captant régulièrement les données récoltées par la lentille. Luc Tissot, fondateur de TMR, précise ainsi que « lorsque la paupière se ferme, la bosse sur la lentille exerce une pression sur la cornée, provoquant le rapprochement des électrodes ». 

    C'est ensuite, en évaluant la résistance de l'oeil à cette pression que les lentilles fournissent une indication sur la pression intraoculaire du patient. Mais à la différence des tests pratiqués par les ophtalmologistes qui sont ponctuels, aléatoires et donc peu fiables, la mesure peut être réalisée plusieurs fois sur une période longue : « après 24 heures, les ophtalmologues branchent leur clé USB et analysent les résultats sur ordinateur », explique Pierre-André Farine, directeur du ESPLAB. 

    Les lentilles de contact ont encore de beaux jours devant elles, car hormis le glaucome, certains ont déjà réfléchi à d'autres possibilités, comme mesurer la glycémie pour aider les diabétiques (lire nos News sur une lentille de contact futuriste mesurant la glycémie et sur les lentilles intelligentes de Novartis et Google), ou apporter des informations dans le cas des lentilles à réalité augmentée comme celles de Babak Parviz, chercheur à l'Université de Washington (Seattle)

  • Rémunération et rôle des opticiens

    • Par
    • Le 22/08/2014
    • Dans News
    Les conclusions de l'IGF

    Secrètement gardées depuis leur rédaction achevée en mars 2013, les conclusions du rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) sont publiées au compte-goutte dans la presse.

    Alors qu'on apprenait le 15 juillet dernier que les opticiens font partie des 37 professions réglementées passées à la loupe par l'institution, il semblerait que le texte mette à mal les idées reçues sur l'optique

    Opticien, un des revenus les moins élevés des professions de santé réglementées 

    Le salaire net mensuel médian de l'opticien relevé par l'IGF s'élève à 2 563 euros. Notre profession arrive donc à la 30e place sur 37, loin derrière les masseurs-kinésithérapeutes (3 307 euros - 14e), les infirmiers libéraux (3 536 euros - 12e), les ambulanciers (4 170 euros - 11e), les médecins généralistes (5 666 euros - 10e) ou encore les pharmaciens (7 671 euros - 6e).

    Des chiffres qui ont fait réagir la profession et notamment le Syndicat des opticiens entrepreneurs (SynOpe) qui estime que, « comme nous l'affirmons HAUT et FORT depuis maintenant 2 ans, l'acharnement médiatique et législatif sans précédent que subit la profession au motif de tarifs et de marges supposés exorbitants n'est aucunement fondé ».

    « Les opticiens présentent un taux de rentabilité (résultat net comptable/CA) comparable au taux de rentabilité dans l'économie française à savoir 7,9% (selon le rapport autour de 8% pour l'optique en 2010) pour un taux d'investissement quant à lui élevé (environ 35%), précise le syndicat. Autrement dit, la marge commerciale en optique correspond à une rentabilité équivalente à celle constatée globalement dans l'économie française ni plus, ni moins. Ce rapport va-t-il enfin tordre le cou aux idées reçues », questionne le SynOpe. 

    Vers une évolution du rôle de l'opticien ? 

    Le rapport indiquerait par ailleurs n'identifier « aucun obstacle à une évolution du cadre législatif et réglementaire qui rendrait plus aisée la prescription de lunettes correctrices par les opticiens. Il conviendrait alors de vérifier ex post le respect de la déontologie professionnelle de ces derniers ». En conclusion, il soulignerait « l'opportunité d'envisager une évolution de la réglementation en la matière, tout en invitant à renforcer le contrôle et le respect de la déontologie professionnelle ». 

    Commandé par Pierre Moscovici quand il était à la tête de Bercy, le rapport de l'IGF sur les professions réglementées a de quoi donner des sueurs froides à certaines professions, Arnaud Montebourg ayant clairement annoncé sa volonté d'en réformer certaines, avec l'objectif de redonner pas moins de 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux ménages. Après les opticiens, il y a donc fort à parier que d'autres professionnels voient leur avenir économique remis en question prochainement. Une loi devrait être présentée par le ministre de l'Economie à la rentrée.